Théorème de superposition

Nous souhaitons simuler le théorème de superposition. Cette astuce fait appel à l'utilisation des combinaisons.

La figure suivante montre un exemple d'utilisation de plusieurs dessins afin de mettre en évidence le théorème de superposition.

L'idée est de créer deux cas de charge, par défaut notés « Cas 1 » et « Cas 2 » depuis l'onglet « Chargement » de l'éditeur.

Chaque cas de charge va recevoir un chargement, à savoir une charge uniformément répartie sur la barre 1 dans « Cas 1 » et une charge ponctuelle sur la barre 2 dans « Cas 2 ».

Ensuite, nous créons une combinaison des cas de charges depuis l'onglet « Combinaison» avec un coefficient de 1 pour chaque cas.

Sur le troisième dessin, nous visualisons les moments fléchissants pour les 2 cas et la combinaison.

On vérifie bien que le moment fléchissant dans la combinaison est la somme des moments fléchissants des deux cas de charge.

On peut vérifier la même chose pour les autres sollicitations, pour la déformée et pour les inconnues de liaison.


Previous page: Créer une symétrie  Page suivante : Méthode des forces